| L'augmentation mammaire à Nice
15784
page,page-id-15784,page-template-default,ajax_fade,page_not_loaded,,side_area_uncovered_from_content,qode-theme-ver-8.0,wpb-js-composer js-comp-ver-4.9.2,vc_responsive
 

Tout sur l’augmentation mammaire

Plus d’un million de femmes ont déjà procédé à l’augmentation mammaire en France selon « l’International Society of Aesthetic Plastic Surgery ». Cette chirurgie esthétique qui vise à poser des prothèses mammaires est un risque à prendre, bien qu’il existe aujourd’hui des techniques de pose d’implant mammaire très sure. Tout ce qu’il faut savoir sur cette opération esthétique.

Pour voir un film sur un chirurgien à nice

En quoi consiste une augmentation mammaire  ?

 

L’augmentation mammaire consiste à modifier la taille, le volume et la forme d’un sein à des fins esthétiques ou reconstructrices. L’opération consiste à insérer une prothèse mammaire aussi appelé implant mammaire qui s’adapte à la morphologie de chaque personne. Il est donc important de confier l’opération à un chirurgien esthétique confirmé pour obtenir la bonne forme et le bon aspect de ses nouveaux seins.

Il y a différents types de composition de prothèses mammaires telle que l’enveloppe en silicone qui utilise une solution physiologique (liquide isotonique au sang). Il est aussi possible de poser une enveloppe en silicone bondée de gel. Ce type de composition est le plus utilisé. Enfin, le volume de polypropylène qui permet d’obtenir une poitrine généreuse.

Selon la morphologie d’un sein et le souhait d’une femme, il est possible de poser des implants ronds, des implants profilés ou encore des implants asymétriques. Selon la poitrine désirée, l’implant mammaire rond permet d’obtenir une poitrine à profil bas ou haut. L’implant profilé est beaucoup utilisé dans la reconstruction mammaire après une grossesse ou un allaitement. L’implant asymétrique est posé en rétro glandulaire.

Comment se passe l’opération mammaire ?

 

La pose de prothèse mammaire doit se préparer. Pour commencer, un rendez-vous avec le chirurgien esthétique et plastique doit avoir lieu pour expliquer le souhait d’une femme et pour relater les différentes possibilités après un diagnostic. Une quinzaine de jours de réflexion peut être offerte par le chirurgien. Puis, un rendez-vous avec l’anesthésiste doit aussi se faire pour préparer la poitrine et l’organisme en général (anesthésie générale et/ou locale).

L’hospitalisation ne se fait qu’en une journée et l’opération, en quelques heures. Pour expliquer brièvement la technique d’opération, le chirurgien fait sur la poitrine, une incision pour insérer la prothèse mammaire. Selon le diagnostic, il est possible de la poser sous ou sur le muscle. Selon le contrat, l’opération peut se faire par voie périe aréolaire, par voie sous-mammaire ou par voie axillaire. Seul un chirurgien confirmé est en mesure de maitriser parfaitement les gestes et les techniques de pose de prothèse mammaire.

Si l’opération a réussi, la poitrine devrait être bandée pendant plusieurs jours jusqu’à ce qu’elle prend une forme naturelle. Pendant ce temps, il est conseillé de porter un soutien-gorge de maintien et un soutien-gorge de sport après le bandage. Il est possible qu’un défaut d’opération survienne au cours de ces semaines après l’augmentation mammaire. Le chirurgien doit donc refaire une opération de lifting du sein pour améliorer les imperfections.

Toute femme voulant se faire opérer ses seins doit être informée des risques liés à sa santé. Pour une opération d’augmentation mammaire, il est possible d’avoir des plis, des cicatrices hypertrophiques et des vagues. Ce sont des complications moins graves, mais ne doivent pas être négligés. L’infection ou la perte de sensibilité peut aussi arriver. Plus encore, la phlébite ou l’embolie. Ainsi, le chirurgien a l’obligation d’informer ces risques avant toute opération.